Les enfants au château

0
697

A la suite du bombardement du 17 mai 1943, la ville de Bordeaux décide d’envoyer les enfants du personnel municipal et de la Régie du gaz au château Terrien à Lussac-Saint-Emilion, aux alentours de juillet 1943. Ils sont une soixantaine de 5 à 14 ans, encadrés par des monitrices et des institutrices, qui resteront dans ce château appartenant à la Fédération des Œuvres Laïques jusqu’à la Libération. Pierre Cétois auquel appartient cette photo y a passé brillamment son certificat d’études sous la houlette bienveillante et efficace de Mme Coufoulin (classé deuxième du canton).

Tous les mercredis, une camionnette apportait le ravitaillement et quelques parents en profitaient pour rendre visite à leur progéniture. La maman de Pierre et henri Cétois, Louise,  a même fait le parcours en vélo depuis Bordeaux, avec son petit dernier (Christian) sur le porte-bagages.

Messieurs Lestrade et Sourillan ont été les directeurs de l’établissement, alors qu’en cuisine s’activaient Mesdames Rebière mère et fille et que la mère de M. Sourillan gérait le réfectoire, ce qui lui valut le sobriquet de « Zorro pense aux autres » parce qu’aux requêtes insistantes de rabiot de ses petits affamés, elle répondait inlassablement : « et les autres ? ».

1- Michel Delcher  2- Henri Cétois  3- Pierre Cétois  4- Renée Sicre  5- M. Lestrade (directeur)  6- M. Dugrava (Sous-directeur)  7- M. Bellouard (entretien)  8- Christiane Rémy (monitrice)  9- Annie Rémy, sa sœur  10- Les enfants Dupont  11- Les enfants Bourguet  121- Lantrès  13- Ginette Laroze  14- Larnaudie dit « Bambou »  15- 4 frères  16- 2 sœurs Moreau  17- Jacques Salle 18- 2 enfants Dugrava  I rouge- 2 institutrices

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here