Bacalan Sky

0
709

C’était rue de New-York, dans ce quartier d’étrangers, d’aventuriers, d’ouvriers et de marins qu’on appelle « Bacalan ». C’était en 1929, on construisait des avions : ce n’est plus Dyle et Bacalan puisque cette grosse société franco-belge en liquidation amiable en 1927 et existant depuis cinquante ans, cède en 1928 une partie de sa production aux « Chantiers Maritimes du Sud-Ouest et de Bacalan Réunis » qui fabriquent des navires, des installations frigorifiques et des matériels de travaux publics.
C’est la Société Aéronautique Bordelaise (SAB) qui reprend l’activité aéronautique de Dyle et Bacalan même si les avions porteront longtemps encore les initiales DB en guise d’appellation. Les ateliers de la rue de New-York accueillaient ce jour-là les aviateurs d’Assolant, Loti et Lefèvre après leur traversée de l’Atlantique en 1929.
(Photo Mémoire de Bordeaux).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here