Opération « Nettoyons Bacalan ! »

2
708

Le constat est amer mais l’initiative fût belle et les participants ravis. Nous sommes fiers de partager ces résultats avec vous !

Tout à commencé mi-juin, avec Mylène Meyssonnier, une habitante du quartier, qui lance un appel sur Facebook : « Qui est motivé pour organiser un évènement « nettoyons la nature » à Bacalan en septembre ? »
Cette action, lancée par les magasins Leclerc il y plus de 20 ans n’a jamais été menée à Bacalan et nous sommes trois à répondre de suite à Mylène : Valérie Quintard, Stéphanie Bautrait et Aurélien Benjamin.

Une réunion pique-nique est rapidement organisée, mais à part la période fixée par Leclerc et le fait que ce distributeur fournisse des gants et des sacs, nous ne savons pas trop où nous mettons les pieds. Les idées arrivent, nous fixons une date, ce sera le dimanche matin du 29 septembre. Le reste se fera au fil du temps, des réunions (toujours avec pique-nique) et des rencontres.

Afin de rendre ce moment agréable et de commencer la matinée avec vigueur, nous avons décidé de partager un petit déjeuner. Nous sommes une poignée d’habitants, alors nous nous tournons vers quelques commerçants du quartier qui répondent de suite favorablement. La pâtisserie Laugery nous fourni 180 délicieuses chouquettes et Métro nous offre café, jus de fruits et gobelets (recyclables bien sûr).

Nous avons choisi la place Buscaillet comme lieu de rassemblement et pour parfaire l’organisation, nous sommes naturellement épaulé par Gargantua qui nous prête ses locaux pour préparer le café et le Kfé des familles qui nous prête tonnelle, tables et chaises.
Côté logistique, nous pouvons compter sur la Régie de Quartier Habiter Bacalan qui a complété en sacs poubelles et mis à disposition un utilitaire pour ramasser les encombrants. Des membres du Conseil Citoyens se sont joints à nous et iront faire le ramassage dans les rues sous le Pont d’Aquitaine.

Ramasser c’est bien beau, mais que faire des déchets ?

Afin que ce ramassage ne soit pas qu’un simple nettoyage de surface, le tri s’impose ! Pour récupérer les encombrants, la ville de Bordeaux nous a mis une benne à disposition sur la place.
La déchetterie Actes Elise Atlantique nous a prêté des containers afin de récupérer les mégots, les canettes, le verre et le carton. Ils s’occuperont ensuite du recyclage de ces déchets.
Les bouteilles en PET (plastique transparent) seront confiées à Yoyo pour leur recyclage.

Dimanche matin, 80 bacalanais au rendez-vous

Que ce soit pour rendre le quartier propre et accueillant ou éviter à tous ces déchets d’aller polluer les sols, tous les participants étaient animés par une furieuse motivation.
Des adultes de tous âges, des familles, des adolescents accompagnés par des éducateurs de l’UBAPS pour nettoyer la résidence du port de la lune et même trois jeunes adolescentes venues seules, suite à la communication faite lors de « Rallye ton quartier » la veille, ont répondu présents à l’appel et se sont donnés beaucoup de mal pour donner un coup de balai au quartier.
Répartis en 6 groupes, nous avons nettoyé le quartier, des Halles de Bacalan aux 4 chemins sous le Pont d’Aquitaine, félicités et encouragés par les passants.
Gaël sillonnait le secteur sur son vélo cargo pour collecter les sacs au fur et à mesure et les rapporter place Buscaillet.

Un constat amer

En à peine plus de deux heures, nous avons récolté :

• 5 kilos de mégots (soit environ 23000)
• 8,5 kilos de canettes
• 41 kilos de verres
• 2,5 kilos de carton
• 1 benne de 10 mètre cube de « déchets tout venant »
• 9 sacs YOYO de bouteilles plastiques soit environ 370 bouteilles

Pourquoi autant de déchets sont jetés à terre ? Est-ce que notre opération va porter ses fruits et faire prendre conscience à nos concitoyens que notre planète est fragile et mérite de l’attention.
Ne pas jeter par terre est un geste simple, la ville est suffisamment équipée de poubelles. Nous avons un bon service de collecte des déchets.

Le saviez vous ? Un mégot de cigarette pollue 500 litres d’eau !

Nous avons donc évité la pollution de plus de 11 millions de litres d’eau.

Et demain ?

Nous envisageons de faire d’autres événements et nous allons également réfléchir à des actions de prévention et de communication. Mais nous n’y arriverons pas seul.
Si comme les 80 personnes venues ce dimanche matin vous vous préoccupez de votre planète, mais aussi de votre quartier, rejoignez-nous ! Rencontrons-nous prochainement autour d’un verre ou d’un pique-nique.

Pour un premier contact, c’est simple comme un coup de fil e-mail : nettoyons.bacalan@gmail.com

Aini était présente et nous raconte

Je suis tombée par hasard sur votre annonce et j’ai tout de suite aimé l’action. Ça me fait mal au cœur de voir nos quartiers envahis de déchets et malheureusement causé par l’homme ! Malgré mes deux points de sutures à la cheville, je ne voulais pas rater cette belle opportunité qui était un rêve pour moi.

Depuis toute petite je regardais mon quartier où j’habitais qui n’étais pas Bacalan, du 10e étage et je disais à ma sœur « tu sais de quoi j’ai envie ? J’ai envie de nettoyer tout le quartier de ces déchets !  »

En arrivant de bon matin ce dimanche sur la place Buscaillet, j’ai tout de suite intégré le groupe bien que que je ne connaissais que deux personnes, car l’accueil était chaleureux et tout le monde était souriant et content.

C’était bien équipé : il y avait des gants de bonne qualité des sacs en plastiques et des gilets personnalisés que j’ai mis avec fierté.
J’ai aimé quand on a fait la photo de groupe et puis l’organisation et la création des groupes étaient simple et rapide, car tout le monde était là pour une bonne raison, le même but et surtout avec un grand cœur. Ce que j’ai aimé aussi, c’est le respect du timing ! C’était réglé comme une horloge.

Quand j’ai commencé le ramassage des déchets c’est là que je me suis rendue compte que les gens ne savaient pas qu’ils étaient en train de faire du mal à la nature et à eux même.
Remplir toute une bouteille de mégots juste à côté de trois bancs c’est une catastrophe dont l’homme ne se rend pas compte. Le plus choquant, c’est que les bancs sont en face, à quelques petits mètres du parc où nos enfants jouent. L’enfant qui est observateur grandit avec l’idée que fumer et jeter la cigarette par terre est une chose normal…

Après le ramassage, le retour à la case départ avec nos sacs remplis malheureusement, on a accédé au tri des déchets. J’ai aimé le fait de faire les choses correctement et jusqu’au bout. Du petit déjeuner jusqu’au tri (bien fait et vite fait) et surtout avec un grand cœur et en seulement trois heures de temps.
Avec la magie de cette action, je suis rentrée chez moi toute contente comme si je marchais sur un petit nuage et même pas fatiguée.

Je vous remercie pour cette belle action et de m’avoir donné l’occasion de réaliser mon rêve de petite fille.
C’est une action dont je suis fière et je suis prête à la refaire plusieurs fois par an, avec un énorme plaisir. Mais le but est aussi de sensibiliser les gens et de trouver des solutions.
Merci beaucoup pour cette belle opportunité.

Les photos de la journée

Informations complémentaires

Vous avez besoin de jeter des encombrants ? Vous en trouvez sur l’espace public ?
Voici deux adresses et contacts à retenir :

Centre de recyclage Bordeaux Nord
Rue Surcouf 33300 BORDEAUX
05 56 39 08 27
Horaires d’ouverture :
Ouvert tous les jours 8h30/12h30 (fermé mardi matin) – 13h15/18h
Toute l’année sauf jours fériés
Le site Internet à visiter

Allo mairie proximité
Du lundi au vendredi de 8h00 à 17h30
Téléphone : 05 56 10 33 33
Le site Internet à visiter

2 COMMENTAIRES

  1. Très belle initiative… très bel article… merci aux participants…en espérant que cela serve d’exemple…si chacun fait un petit effort pour la planète.. c’est bénéfique pour tous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here