Les « Belles gueules de Bordeaux »

2
620

Une exposition de portraits de vigneron(ne)s est à « déguster » dans le hall et le belvédère de la Cité du Vin. Elle est le fruit d’un travail intimiste durant un peu plus d’un an, le temps d’un millésime, avec le parti pris d’une immersion dans leur quotidien si particulier. Elle déroule ses clichés au fil des mois, des saisons dévoilant les différents aspects du travail de la vigne et du vin. 51 femmes et hommes se sont prêtés au jeu devant l’objectif de Guillaume Bonnaud, photo-reporter à « Sud Ouest ». Il lève le voile sur le projet en 3 réponses.

L’exposition : une commande ou une initiative personnelle ?
Les deux, l’idée a germé en échangeant avec les responsables de l’AOC Bordeaux Supérieur, le but de cette commande était de donner une vraie plus-value aux vigneron(ne)s de ce territoire. Je ne voulais pas de prises de vue classiques, je souhaitais mettre les professionnels au centre de leur travail, et j’ai fait en sorte d’être le plus discret possible sur le terrain pour qu’ils en oublient ma présence et qu’ils soient le plus naturels possible.

Les vigneron(ne)s : réticents ou bons joueur(se)s ?
Ils ont tous joués le jeu sans problème, je leur laissais le choix du moment le plus opportun ou qu’ils préféraient dans la saison, pour venir les capter dans des activités de leur métier. Ils étaient libres, sans contrainte. J’ai sillonné la Gironde durant un an et demi lors du millésime 2017 sur mes jours de repos. J’ai parcouru près de 3500 kilomètres, c’est le territoire viticole le plus étendu, pour immortaliser ces moments de vie. Ce qui m’a frappé c’est que beaucoup sont jeunes et ont décidé de reprendre le flambeau familial, de perpétuer l’héritage de leurs aînés.

Les séances photos : improvisation ou préparation ?
Elles se faisaient en totale improvisation, j’y restais environ quatre heures, ils n’ont pas du tout posé, c’est moi qui m’adaptais aux situations, à la lumière.

L’exposition est en accès libre à La Cité du Vin pour 33 de ces portraits, affichés dans le hall du bâtiment. Les 18 autres portraits sont exposés au Belvédère, dont l’accès est inclus dans la visite du parcours permanent jusqu’au 2 septembre.
Pour plus d’informations : www​.laciteduvin.com

Marjorie Michel

2 COMMENTAIRES

  1. Très belle expo où le photographe a su dévoiler de belles personnes dans les attitudes de leur travail, très noble. Œuvre d’art et d’artisans. Un régal pour les yeux.
    Se dépêcher d’aller la voir avant septembre. Gratuit pour toute la partie dans le hall.

LAISSER UN COMMENTAIRE