Le social à l’épreuve

0
264

En 2024, trois associations du quartier se lanceront dans le marathon du renouvellement de leurs agréments auprès de la CAF de la Gironde. Si au quotidien, l’Amicale laïque, le Centre d’animation et le Kfé des Familles travaillent au plus près du terrain pour prendre le pouls bacalanais, cette année de renouvellement qui intervient tous les quatre ans est l’occasion pour tous les habitants de s’exprimer sur leur quartier et pour les associations de dialoguer avec les pouvoirs publics autour de ces enjeux. À vos marques !

Dossier central réalisé par Vanessa BOTELLA, Christian GALATRIE, Laurent GIRARDEAU, Fabien HUDE et Asmae RAHOU

Les enjeux sociaux

Notre quartier a connu ces dernières années d’importants bouleversements sociaux.

Parmi les faits majeurs : l’arrivée d’une population nouvelle aux bassins à flot, 5000 logements neufs dont 1200 logements sociaux réservés aux revenus les plus faibles, et l’arrivée dans des proportions moindres, de nouveaux habitants dans la partie historique. L’installation de ces nombreuses nouvelles familles, sous-tend des besoins supplémentaires en matière sociale : petite enfance, jeunesse, accueil périscolaire etc.

L’arrivée également de nouveaux retraités, qui rajoutée à la population vieillissante, porte à environ 3500 le nombre de personnes âgées, dont 1500 de plus de 75 ans.

Un contexte général chamboulé par la pandémie de Covid porteuse de difficultés accrues : approfondissement de la pauvreté et de la rupture numérique. De moins en moins d’institutions reçoivent physiquement leurs administrés, les éloignant ainsi de leur accès aux droits.
Enfin la période de forte inflation dure et étrangle à la fois le pouvoir d’achat des petits revenus, comme celui des associations à leur côté, qui remplissent pourtant bien souvent, des missions de service public déléguées. Nos trois établissements de quartier à vocation sociale (EVS), n’ont pas vu leur dotation progresser à hauteur des évolutions décrites, et traversent bien sûr des difficultés pour faire face aux demandes sociales toujours plus fortes des habitants.

Le renouvellement d’agrément de la caisse d’allocation familiale à ces associations en 2024, doit être l’occasion pour les habitants, d’exprimer leurs besoins, leurs priorités et leurs solutions, afin d’aider à la construction du projet social de chacune des structures, et espérer pour ce qui relève du niveau local, obtenir les meilleures réponses à l’urgence sociale.

L’agrément, qu’est-ce que c’est ?

En France, la Branche Famille de la Sécurité Sociale, incarnée par les Caisses d’allocations familiales dans chaque département, déploie dans les territoires de nombreuses politiques solidaires et sociales en faveur des familles et des plus démunis.

Pour faire vivre ces politiques, elles peuvent compter sur des associations ou des collectivités territoriales qui s’engagent à développer des projets sociaux, fruits d’un travail de diagnostic territorial combinant étude statistique et recueil de la parole et du ressenti des habitants. Au terme de ce travail d’une année, ces établissements se voient décerner un agrément.

Depuis 2012, une circulaire définit clairement les missions et responsabilités d’une structure agréée. Elle établit également une différence entre deux catégories d’agréments : les centres sociaux (le centre d’animation) dont le projet doit englober l’ensemble des domaines d’intervention prévus (parentalité, soutien aux plus démunis, animation de la vie sociale, inclusion, etc.) et les espaces de vie sociale (Amicale laïque et Kfé des familles), dont le projet, plus pointu et spécialisé, s’inscrit en complémentarité de celui du centre social du territoire bien qu’en toute indépendance.

3 réunions publiques en 2024

Le 30 avril à 18h*

Le Kfé des familles, le Centre d’animation et l’Amicale laïque, présenteront le bilan de leur projet social respectif, puis un diagnostic social commun du quartier.

Le 2 juillet à 18h*

Les trois structures présenteront les grands axes de leur action à venir.

Le 12 Septembre À 18h*

Les trois associations présenteront en détail, leur projet social pour le quartier dans les années à venir, et la complémentarité de leurs actions.
* les lieux seront précisés ultérieurement

On a besoin de vous pour être au mieux à vos côtés et pour être au mieux à nos côtés. Nos missions dépendent de vous !

⬇️Merci de répondre au questionnaire suivant ⬇️


Kfé des familles : Une table d’hôtes pour tous

La table d’hôtes est organisée tous les seconds vendredis de chaque mois au sein du Kfé des familles.

Les participants se retrouvent pour préparer un menu choisi par un bénévole et partagent ensuite ce repas avec les clients extérieurs. Tous s’installent autour d’une grande table, dans une ambiance résolument conviviale et joyeuse.
Ce projet est ouvert à toute personne intéressée par la cuisine qui souhaite faire découvrir ses recettes. Si nous avons choisi comme support la cuisine, c’est pour rompre l’isolement et favoriser la mixité sociale et culturelle.

Partager une recette avec d’autres bénévoles permet en effet de raconter son histoire et sa culture. Initié en 2014, le projet, s’est transformé au gré des bénévoles, salariés, stagiaires et services civiques, qui ont pu s’en imprégner. Nous avons la chance d’avoir une médiatrice sociale (Vanessa, ancienne cheffe), capable de conjuguer cuisine de qualité et sens de l’organisation, pour mener ce projet à terme. Elle accompagne les bénévoles et les salariés dans l’élaboration des recettes et leur permet d’apprendre de nouvelles techniques.

Oui dit bien manger, dit bien acheter ! À Bacalan, nous avons l’opportunité de nous fournir localement, d’avoir un circuit court : le vendredi matin au marché Place Buscaillet, mais également auprès des associations partenaires du développement de l’agriculture urbaine. Mettre en avant une alimentation résiliente axée sur le saisonnier et le végétal, en alternant des menus végétariens et carnés, constitue l’un de nos atouts.

Pour résumer :

La table d’hôtes, c’est une cuisine locale, de saison, et 100% faite maison.

La table d’hôtes n’a plus aucun secret pour vous, alors venez nous rejoindre pour manger, ou cuisiner avec nous !

Nous sommes toujours ravis d’accueillir de nouveaux volontaires et de nouveaux clients pour partager ce moment convivial.

Fiche d’identité

Kfé des familles

46 rue New York – 06 58 10 40 81
kfefamillebacalan@gmail.com

Activités :

  • Café Associatif
  • Accueil public familles
  • Jeunes et les moins jeunes : 0-99
  • Accompagnement à la parentalité Ateliers ludiques et culturels Animations de quartier

Centre d’animation Bacalan

Les vacances sont un droit, pas un luxe !

Parmi toutes les actions et l’ensemble des projets qui sont menés chaque jour par le centre d’animation, l’accompagnement au départ en vacances occupe une place toute spéciale.

Depuis 1936 et l’instauration des congés payés par le Front Populaire, les vacances sont considérées en France comme un acquis social et un droit ouvert à toutes et à tous. Pourtant, de très nombreuses personnes et familles ne peuvent ou ne se donnent pas le droit de bénéficier de ce sas indispensable dans la frénésie de notre vie moderne. Problème financier ou d’organisation, les raisons en sont nombreuses. Mais les conséquences peuvent être lourdes sur l’équilibre familial et le bien-être des membres de la famille. C’est pourquoi, en partenariat avec la CAF de la Gironde, la référente adultes et familles du centre (conseillère en économie sociale et familiale de formation) organise tout au long de l’année un accompagnement aux départs en vacances.

li est ouvert aux familles qui ne sont jamais parties et expriment de grandes difficultés, ne serait-ce qu’à imaginer d’avoir le droit de partir. Dans ce cas, le centre organise plusieurs week-ends et séjours tout au long de l’année, qui sont autant d’opportunités de travailler les grands items du départ : le budget, la logistique, le trousseau, la mobilité, etc.

Pour celles et ceux qui sont déjà plus à l’aise mais encore réticents à se lancer seuls dans l’aventure, le centre met sur pied chaque été un système d’accompagnement physique sur le lieu de vacances. Les vacanciers sont accompagnés dans l’organisation du départ, amenés sur leur lieu de villégiature (cette année Saint-Georges-de-Didonne) puis laissés seuls pour profiter ensemble de cette bouffée d’air.

Enfin, auprès des professionnels du centre, les plus autonomes peuvent venir chercher des conseils pratiques, des renseignements en individuel ou en collectif, ou simplement – parfois – l’accès à des outils numériques.

Pour autant, les familles ne sont pas les seules à bénéficier de ces opportunités de découvrir de nouveaux horizons. Les enfants des centres de loisirs et les adolescents et jeunes adultes accueillis tout au long de l’année peuvent également partir en séjour ou en week-end, accompagnés par leurs animateurs. Ces départs se font parfois même à l’étranger, comme l’été dernier, où plusieurs adolescents ont pu découvrir Barcelone, avec d’autres jeunes du quartier de Saint-Michel.

Comme toutes les actions du centre, l’accompagnement au départ en vacances et les séjours prennent en compte le quotient familial des personnes qui les sollicitent. Ils sont aussi contraints par la disponibilité de la référente adultes et familles ou le nombre de places ouvertes. Mais chaque année, plusieurs centaines d’enfants, de jeunes et d’adultes ont accès à ce qui pour beaucoup d’entre nous est un acquis : les vacances !

Fiche d’identité

Centre d’animation Bacalan (centres d’animation de bordeaux cultivons le partage)

139, Rue Joseph Brunet – 05 56 50 82 18
bacalan@cabordeaux.fr

Activités :

  • Accueil et loisirs 3-25 ans
  • Accompagnement social et aux droits
  • Ateliers et pratiques sportives et culturelles
  • Animations de quartier

L’Amicale Laïque

À vos côtés pour l’aide administrative

Au fil de ces dernières années, l’aide administrative et numérique est devenue une des principales activités de l’association, non par choix mais par nécessité.

Différents motifs sont à l’origine de cette situation : l’accroissement des difficultés sociales et économiques, l’approfondissement de la fracture numérique, la réduction des accueils publics par les administrations, les démarches exclusives en ligne toujours plus nombreuses, les répondeurs téléphoniques à aiguillage sans fin et la barrière de la langue pour certains.

En moyenne, 35 personnes sont chaque jour aidées, entre les dossiers lourds et l’aide qui s’apparente davantage à un accompagnement. Pour les dossiers complexes, les personnes sont reçues sur rendez-vous, en toute confidentialité et en dehors des horaires d’ouverture de l’Amicale. Environ 65 dossiers de cette nature sont instruits mensuellement.

Les demandes concernent principalement les démarches à réaliser et les dossiers à remplir vis-à-vis des problèmes et des organismes correspondants : CAF, Pôle Emploi, CV, Préfecture, ANTS, Retraite, Assurances, Banques, Logement, etc.

Les horaires d’ouverture de l’association (jusqu’à 21h du lundi au jeudi et jusqu’à 20h le vendredi) permettent également aux gens qui travaillent d’être accueillis.

Ces facilitations et le champ des questions couvertes suscitent une forte fréquentation constituée d’environ 50% de personnes du quartier, 25% de Bordeaux Maritime et 25% de la métropole. Pour ces dernières, il est proposé des structures ressources plus proches de leur domicile.

Ce travail social s’effectue en partenariat et en cohérence avec le Centre d’animation et sa conseillère en économie sociale familiale.

L’Amicale Laïque ne se contente pas de répondre à la demande. Sa vocation d’éducation populaire n’est pas mise de côté, en ce qu’elle s’efforce d’accompagner les personnes intéressées vers davantage d’autonomie numérique, en proposant une initiation (ou une formation) adaptée à chacune. Elle les informe également sur l’offre d’activités ou d’animations de l’association et du quartier.

Fiche d’identité

Amicale Laïque de Bacalan

5, rue Joseph Brunet – 05 56 50 85 60
amicalebacalan@free.fr

Activités :

  • Accompagnement et actions scolaires
  • Accompagnement social et aux droits
  • Ateliers pratiques culturelles et informatique
  • Animations de quartier

Pieds d’immeuble à Bacalan

Depuis huit ans, nos trois associations et certains clubs du quartier (New Basket Attitude, Bordeaux Athlétic Club, Boxing Club… ) se sont unis pour proposer tous les mois de juillet, des après-midi récréatives, sportives et culturelles, au moyen de rencontres, de détentes à travers des ateliers pour tous les âges et des espaces gratuits dans différents lieux en plein air sur le quartier. Nous sommes itinérants sur le quartier allant du square Hypoustéguy à la place Buscaillet, en passant par le parc du Port de la Lune et la place Pierre Cétois, pour permettre aux familles restant à Bacalan durant les vacances de profiter, de s’amuser, d’apporter des connaissances supplémentaires et de partager de bons moments avec leurs associations.

Depuis trois ans, les associations organisatrices proposent une fois par semaine un événement public (concert, théâtre, spectacles… ). Ces ateliers ont pour but d’apporter un dynamisme sur Bacalan, de créer du lien entre les jeunes, les familles et les associations, de susciter des envies. Ainsi, un vrai travail collaboratif associatif est développé dans l’intérêt des habitants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here