Quel avenir pour nos enfants ?

1
575

En 2020, tout le monde se souvient du confinement. Et pour ceux qui sont concernés par la scolarité des enfants, 2 années difficiles étaient censées se terminer. Il n’en est pourtant rien de serein, les parents de 3 écoles du quartier dressent un constat désolant, 307 jours d’école n’ont pas été remplacés.

  • École élémentaire Anne Sylvestre : 83 jours
  • Groupe scolaire Charles Martin : 106 jours
  • École Maternelle du Point du Jour : 118 jours

Une année scolaire complète c’est 141 jours de présence à l’école et quand il manque un enseignant titulaire, qu’il manque un remplaçant, les élèves sont dispatchés dans les autres classes. Alors on peut se trouver dans une classe de même niveau comme dans un niveau inférieur et pour l’enseignant qui accueille en plus, c’est aussi tout une organisation à revoir pour la classe.

Une situation acceptable pour une journée mais en cette fin d’année, le compte des jours a débordé du vase, c’est trop. Trop d’élèves en difficultés, de parents énervés, d’enseignants fatigués. Une cinquantaine de parents se sont réunis ce jeudi 9 juin pour échanger en vue d’alerter et mobiliser. Dans une zone prioritaire renforcée (REP+) comme Bacalan, dans le département et toute la France, la pénurie de remplaçants est générale, on a mis ça sur le dos du Covid mais peut-on encore croire cela ?

Aujourd’hui c’est une carence d’enseignements et demain ?
Quel avenir donne-t-on à nos enfants ?

Lucie Chainot

1 commentaire

  1. C’est scandaleux et presque de la maltraitance.

    Deux questions:
    Et pour les autres écoles (Achard etc) qu’en est-il? Sans doute des jours non-remplacées mais moins? Peut-on compléter le tableau pour le quartier?
    p.p.s.
    Sait-on quelle actions ont été décidées lors de la réunion des parents de jeudi? Qui le lecteur pourrait-il contacter?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here