Une affiche fait le printemps à Bacalan

0
368
@creditphoto Marjolaine Paul Bamboche

Vous avez surement aperçu les différents slogans qui égayent les murs du quartier, voici quelques nouvelles fraîches de Marjolaine Bamboche. Sud Ouest est venu rencontrer les créateurs qui se collent et collent les affiches (Edition du 8 avril 2022). Entre 2 tours d’élection, découvrez la suite de la campagne.

Marjolaine Bamboche 2022 est née d’humour apolitique dans l’idée de nommer la nouvelle place du quartier (Cf. article du 30 mars https://tinyurl.com/MarjoBamboche). J’en profite pour écrire une transition de quelques lignes sur les noms déjà en place (https://tinyurl.com/mareilhac).

Quelle ville n’a pas sa rue Général de Gaulle? Au Moyen-âge, on commence à nommer les rues, avec l’agrandissement des villes. Les odonymes étaient les chemins à prendre puis sont devenus les noms de patrimoine disparus, vient ensuite ce que nous connaissons le plus, l’ère de commémoration aux héros.
Dans notre chère ville, beaucoup de noms sont liés à l’histoire de la ville et de ses citoyens, ce qui ne révèle pas toujours le meilleur. Il aurait pu être décidé de retirer les noms qui ne font pas honneur mais la mairie a décidé de ne pas les modifier et plutôt d’y ajouter quelques lignes pour remettre le contexte ou l’histoire à sa juste place.

Notre histoire n’est pas seulement glorieuse et garder en tête le passé peut nous rappeler de ne pas le reproduire car qui sommes nous aujourd’hui pour juger une histoire qui a eu lieu des décennies où des siècles avant nous ?

Et qui peut dire de lui qu’il est irréprochable ou parfait ? Qui est juste dans tous ses actes ?

Pour finir sur une note plus légère, bientôt, nous serons appelé à voter pour nommer la nouvelle place et nous aurons possibilité de choisir un nom pour bien plus que 5 ans !

Lucie Chainot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here