À nouveau la rentrée

1
66

Elle est derrière nous, elle recule,
Vous l’avez devinée, c’est la canicule.
Par contre, la rentrée est là comme tous les ans, fidèle et incontournable, à l’image de ce poème publié il y a six ans mais toujours d’actualité :

Il a été beau et chaud cet été
Mais il ne peut durer une éternité.
C’en est fini pour l’heure,
Plus de coups de chaleur.
Adieu tongs, bonjour blouson.
Ça y est, il faut se faire une raison.
C’est à chaque fois les mêmes conséquences
Sur les occupations des grandes vacances.
Pour les uns, ce fut le Tour de France à la télé,
Pour les autres, la plage, la mer, le visage hâlé.
C’est fini aussi le temps du t-shirt qui colle,
Désormais le quotidien concerne l’école.
Non, ce n’est pas une épreuve épouvantable.
Qui n’est pas ravi de montrer son nouveau cartable,
En le portant fièrement comme un sac à dos,
Avec à l’intérieur, livres et affaires de judo.
C’est le moment où l’on observe les enfants,
Les plus petits pleurant, souriant, piaffant,
Tandis que les plus grands et les parents,
Devront prendre un rythme différent.
Pour nous tous, si l’avenir est inconnu,
Disons le bien fort, la vie continue.
C’est le moment des bonnes résolutions
En se mettant dans de bonnes dispositions.
Au boulot il faut se concentrer
Car aujourd’hui c’est la rentrée.
Heureusement elle est là et demeure sacrée,
Oui on l’attend, c’est la récré.

En bonus je vous propose une réflexion du Chat de Philippe Geluck :
« L’optimiste se dit qu’un travailleur a droit à cinq semaines de congés par an.
Le pessimiste se dit que des tas de gens sont obligés d’interrompre chaque année leurs vacances pendant 47 semaines pour aller bosser. »

A toutes et à tous, bon courage et bonne rentrée!

Denis Ségouin

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here