Galette traditionnelle du comité de rédaction

0
945

Ce fût une belle soirée pour la galette traditionnelle du comité de rédaction. Nous étions accueillis cette année à la Brasserie LE FAMILIA grâce à Camille, chargée de communication et Stessy Faber, Directrice Marketing et Commerciale, que nous remercions pour leur accueil.
« Cette brasserie, gourmande, chic et populaire baptisée FAMILIA en souvenir du Bar/Restaurant/Cinéma du même nom qui fit les grandes heures du quartier de 1929 à 1972. »
Salle agréable, galettes superbes et délicieuses, ambiance décontractée et conviviale.
Pierre de Gaëtan Njikam, maire adjoint du quartier Bordeaux Maritime était des nôtres ainsi que Frédéric Régi du Développement Social Urbain, Cyril Beaune de Mésolia, Pascal Pilet, Président de la Régie de Quartier Habiter Bacalan ainsi que Françoise Hoareau, Directrice, soutien indéfectible de notre journal.
Il y avait aussi Michel Dessales, Directeur de la bibliothèque de Bacalan, Jean-Luc Buys notre maquettiste et imprimeur de chez Pleine Page, Jade et Elise de l’agence Root qui nous ont aidé dans la nouvelle mise en page du journal, Aubane et Olivier des Halles de Bacalan et l’ensemble des membres du comité de rédaction, presque au complet.

– UN GRAND MERCI POUR CETTE SOIRÉE –

Pour l’occasion, Denis Ségouin, membre du comité de rédaction nous a offert son poème traditionnel.

Galette au Familia

Depuis plusieurs années, une fois l’an,
Vous avez droit le Journal Bacalan
A un poème en cette circonstance
Où transparaît toute ma compétence
Comme l’an passé aux Halles de Bacalan
Où j’avais mis tout mon talent
En m’inspirant des fables de la Fontaine
Revues et modifiées d’une façon certaine.
Rappelez-vous l’an dernier mes amis
Je m’étais inspiré de la cigale et la fourmi.
Aujourd’hui pas de traquenard
Ce sera le corbeau et le renard.
J ‘ai trouvé un titre peu banal :
Le poète et le Journal.
Votre serviteur avec une trouille extrême
Tenait en ses mains un poème
Le Journal Bacalan avide de curiosité
Lui tint ce langage plein d’amabilité.
Et bonjour monsieur le rédacteur
Que faîtes vous en ces lieux à cette heure ?
Et bien je suis ici au Familia
Autour de moi le comité directeur il y a.
Qu’avez vous écrit de si intéressant
Dites nous ce qui vous rend stressant.
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage
Autrement dit
De façon plus hardie,
Si votre écriture est aussi courte que votre chevelure
Le résultat de votre prose n’aura pas belle allure.
Le poète se sentant sur la sellette
Lâche le morceau et surtout la galette.
Le Journal s’en saisit et dit
A nous de la manger en ce mercredi.
Moralité
Peu importe si ce poème vous a plu ou déplu
Mangez la galette jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus.

Denis Ségouin (9 janvier 2019)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here