Qui sommes-nous ?

Né en mai 2003, le journal BACALAN à l’ambition de réunir habitants et associations dans un but d’information, de lien social et d’expression démocratique de proximité.
La naissance et la poursuite du journal n’ont été possible qu’avec la participation active des nombreux habitants et associations du quartier investis dans le comité de rédaction.
Le support logistique et légal est assuré par la Régie de Quartier Habiter Bacalan qui s’est initialement proposé pour assumer cette fonction.
Cette association à pour vocation l’amélioration du lien social et l’insertion professionnelle de personnes en difficulté.
Les ressources financières sont assurées par la Régie de Quartier, des organismes institutionnels, divers sponsors et par la vente d’espaces publicitaires à des commerçants et sociétés généralement installés localement, montrant par là leur volonté de contribuer positivement à l’image du quartier.

Court-métrage réalisé par Périphéries Productions - présentation du journal BACALAN - Déc 2004 -

L

e comité de rédaction est composé d’habitants et de représentants associatifs.
Il est ouvert à tous en permanence.

Lors de chaque réunion, chaque participant a la même voix, le même droit à la parole. On peut venir une fois ou plusieurs fois, qu’on ait un article ou un projet à proposer ou non.

Les réunions sont présidées par un directeur ou une directrice de publication. Depuis 2010, il s’agit de Pierrette Coudret, assitée par la coordinatrice, Stéphanie Bautrait, salariée de la Régie de Quartier Habiter Bacalan.

Le journal sort tous les 3 mois et le comité se réunit 4 à 5 fois par numéros.

L

ors de la première réunion, on commence par le bilan du numéro précédent, puis les participants proposent les sujets, les dossiers et les articles du numéro à venir.

4 à 5 réunions suivent au cours desquelles les articles sont lus, discutés, corrigés, approuvés ou rejetés.

L’avant dernière réunion est la réunion de bouclage après laquelle on ne pleut plus fournir d’article. A l’issue de cette réunion, tous les textes, photos et autres documents auront été validés par le comité de rédaction puis fournis au maquettiste afin qu’il réalise la mise en page.

La dernière réunion permet de relire le journal mis en page, de porter les ultimes corrections et de donner le « Bon à tirer » qui autorise l’impression du journal.

D

es membres du comité de rédaction et d’autres bénévoles se répartissent la distribution en boîtes à lettres, secteur par secteur. Ils sont aidés par Aléxis Pédros, salarié de la Régie de Quartier notre facteur particulier, qui connaît le quartier et ses habitants comme sa poche.

Notre charte

Préambule

La ligne éditoriale du Journal « BACALAN » est conforme aux objectifs visés par le projet initial :

– impliquer et faire participer les habitants à la vie de leur quartier ;

– créer du lien entre les habitants et les institutions ou associations ;

– dynamiser la vie associative et les initiatives collectives.

Elle est conforme au cadre légal notamment à la loi du 29 juillet 1881 modifiée en 1970 et à la charte des

devoirs professionnels des journalistes, à savoir :

– Eviter tout propos diffamatoire

– Eviter tout propos insultant

– Eviter tout sujet ayant trait à la pornographie et la pédophilie

– Eviter tout propos à caractère raciste

– Toujours vérifier ses sources et être en capacité de les produire

Le comité de rédaction est ouvert à tous les habitants du quartier et à ceux qui y travaillent. Il est ouvert également à toutes les associations et représentants des institutions du quartier. Il est présidé par un/une directeur/trice de publication.

Article 1

Tout article, photographie, dessin ou production visuelle doit être soumis au comité de rédaction, pour avis, préalablement à sa publication au journal « BACALAN ».

Le comité de rédaction examine toutes les propositions et se réserve le droit de suggérer à l’auteur présent des modifications à apporter à son projet, sur le fond et/ou sur la forme.

En l’absence de l’auteur, la publication d’un document qui soulèverait des questions au comité de rédaction, sera reportée.

Si aucun accord n’est trouvé entre l’auteur et le comité de rédaction, ce dernier se réserve le droit de refuser la proposition.

Article 2

L’unanimité devra être recherchée, cependant, en cas de divergence, le comité de rédaction se prononce à la majorité, la voix du directeur/trice de publication est prépondérante en cas de partage.

Article 3

La présente charte pourra être modifiée à la demande unanime des membres présents, dont le/la directeur/trice de publication.