JE NE VOUDRAIS PAS DERANGER de Renaud Borderie | Collectif Crypsum | Théâtre de l’Esquif

    0
    403

    14 mai 2019 20 h 00 min - 21 h 30 min

    Glob Théâtre

    69 Rue Joséphine, 33000 Bordeaux

    05 56 69 06 66

     

    Dates:

    • Mardi 14 Mai à 20h
    • Mercredi 15 Mai à 20h
    • Jeudi 16 Mai à 20h
    Durée: 2x 45min | Tout Public

     

    « Je n’ai pas besoin de protéines,« Je n’ai pas besoin de protéines,j’ai besoin de liberté. »

     

    Que se passe t-il lorsqu’on écoute vraiment la parole de personnes dont la mémoire s’effiloche, dont les repères chronologiques s’embrouillent, dont la raison divague ? Comment ces mots a priori sans queue ni tête peuvent-ils être porteurs de sens, de poésie, de violence ? Que nous révèlent-ils? Le projet artistique Je ne voudrais pas déranger déploie ces paroles de malades d’Alzheimer au plateau après un long processus de collecte, d’écriture et de création théâtrale lancé par l’Agence Régionale de Santé, porté par l’OARA et la plateforme Culture & Santé.

     

    L’auteur Renaud Borderie a ainsi reçu les recueils de paroles de patients d’une centaine d’EHPAD de la région. De cette somme il a construit un texte polyphonique, où résonnent les voix répétitives, fragmentées, des malades mais aussi celle des soignants, des accompagnants. Trois collectifs de théâtre s’en sont saisis pour en proposer leur version : Zavtra à Limoges, Crypsum à Bordeaux, le théâtre de l’Esquif à Niort.

     

    Après le spectacle très intime de Muriel Barra l’an dernier autour de cette même question, nous sommes heureux de présenter le travail de deux de ces collectifs. Crypsum a choisi deux duos de comédiens, jouant en alternance, pour incarner ces paroles hachées dans un corps à corps minimaliste avec les mots. Le théâtre de l’Esquif a opté pour un objet qui agite les failles et engage le corps des trois comédiens dans une performance aux frontières du trouble.

     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here